A propos 10 ans de Médoc actif...

 

affiche Comment, ça fait déjà 10 ans que vous existez ? Eh oui, vraiment, on a commencé il y a 10 ans. Ça nous a pris 2 ou 3 ans jusqu’à ce qu’on dispose de suffisamment de contributions et que le site soit connu peu à peu. A cette époque, on pensait encore qu’on pourrait par exemple inciter les associations à se présenter ou même à envoyer elles-mêmes de petits articles. Mais nous avons dû d’abord le faire nous-mêmes. Les municipalités elles non plus n’ont pas répondu à nos différentes questions au sujet de leurs activités, nous avons dû beaucoup apprendre dans ce domaine. Aujourd’hui, plus personne ne s’étonne de n’avoir aucun écho pendant un temps assez long et que, tout à coup, une réponse finisse par arriver malgré tout.

Ce qui nous a beaucoup aidés, c’est notre engagement dans différentes associations, particulièrement l’association « Connaissance du Médoc ». Qui entre temps n’existe plus…. Et nos attentes vis-à-vis d’activités qui étaient alors intéressantes, sont aujourd’hui elles aussi déçues : les porteurs de projets d’autrefois ont passé le relai à leurs successeurs, et ceux-ci ont des idées complètement différentes. Beaucoup d’actifs ne vivent plus dans la région, soit parce qu’ils sont partis -en raison de leur âge- vivre près de leurs enfants dans d’autres régions de France, soit parce qu’ils sont rentrés passer leurs vieux jours dans leur mère-patrie allemande. C’est ainsi que de nombreux récits dans Médoc-Actif ne sont plus d’actualité, mais la description des activités actuelles est devenue une sorte de témoignage du potentiel de la région. Qui sait, peut-être se trouvera-t-il d’autres personnes qui reprendront le fil de cette histoire…

A propos de passer le relai : de nombreuses personnes qui ont œuvré avec Médoc-Actif sont décédées entre temps. Nous avons pleuré de nombreux amis actifs ! La relève se fait attendre, ce qui signifie que la moyenne d’âge de nos auteurs et autrices et de ceux qui ont d’une façon ou d’une autre soutenu Médoc-Actif, cette moyenne est en forte hausse. Oui, nous aussi nous avons 10 ans de plus, mais nous sommes toujours aussi optimistes et convaincus de pouvoir donner aux autres l’envie de vivre en Médoc. Un exemple parfait de cela : les retrouvailles d’une autrice au Festival de Jazz de Lesparre avec le jazz-band français qu’elle avait entendu en Allemagne il y a quelques 50 ans !

10ans, c’est une durée considérable dans la vie de quelqu’un. Vu sous cet angle, Médoc-Actif est ainsi devenu un document historique dans lequel on peut fouiller à loisir pour se remémorer la diversité passée et trouver aussi à nouveau d’autres points de départ pour l’avenir.

Christian Büttner / Elke Schwichtenberg (Saint-Vivien), traduction : Jacqueline Tabuteau

EditRegion4