Polo en Médoc

 

Ma passion pour le polo est née le jour où Jérôme du Centre Equestre de Clavières, joueur de polo chevronné et fondateur du Médoc Polo Club, m’a persuadée d’y goûter moi-même. Pour mes premiers essais il m’avait prêté son meilleur cheval. Après un quart d’heure à peine, j’étais conquise.

Le polo met en synergie les compétences d’un cavalier et l’esprit d’une équipe. Vivre ma passion du cheval tout en m’éclatant au sein d’un groupe était pour moi une première. Contrairement au concours hippique on n’est pas seul sur le terrain où il s’agit de maitriser à la fois un parcours et son cheval. Loin de là : dans la course aux buts du polo nous sommes entre camarades, cavaliers et chevaux, tous soudés dans l’effort et dans la joie.

C’est l’amour du cheval qui est le vrai lien entre les membres du club de polo. Le cheval est d’une importance capitale. Il détermine à 85 % les chances de succès alors que les compétences du joueur n’y sont que pour le reste de quelques 15 %. Les chevaux de polo sont des chevaux de taille moyenne. Ils doivent être extrêmement maniables et rapides bénéficiant d’une formation spécifique et d’un entraînement intensif. Si les chevaux de polo traditionnels viennent d’élevages basés sur le Criollo argentin et le Pur sang anglais, il est néanmoins possible d’amener tout cheval vers le polo dans la mesure où il ne mesure pas plus de 156 cm au garrot et n’a pas peur des maillets, des balles ou du contact physique avec d’autres chevaux. Il faut dire que le polo est basé sur un jeu complexe de règles qui, au fond, servent l’intérêt de la sécurité du cheval et, bien sûr, du cavalier.

Alors que les enfants s’entraînent dans le manège couvert ou sur la grande carrière, nous, les joueurs adultes, disposons d’un terrain de polo à côté du club équestre et pouvons également profiter de la plage sud de Montalivet-les-Bains. Quand la mer est basse nous amenons les chevaux à la plage pour y jouer grâce à l’autorisation que nous a accordé le maire de Vendays-Montalivet.

En octobre 2012, la chaine télé des sports équestres EQUIVIDA nous a inclus dans son reportage sur le polo dans le Sud-Ouest de la France. Cette année nous participerons de nouveau au Challenge du Sud-Ouest avec au programme, entre autres, des matchs à Biarritz, Toulouse, Mont-de-Marzan et au Château Giscours à Margaux, où nous serons organisateurs. Depuis 2012 nous avons une équipe de jeunes tous aussi enthousiastes et fascinés que nous, les plus anciens. Tous les samedi matin Jérôme les entraine et leur grand objectif est de participer au match de Chantilly en avril, un des tournois les plus importants de France.

Pour moi c’est la plus formidable des aventures : les chevaux et l’océan atlantique. Que la vie est belle !!!

Ilona Kupp-Lieck (Grayan), traduction : Déa L'Hoëst

4