Arrivée en Médoc… Une table européenne des habitués

 

Ankommen im Médoc – ein europäischer Stammtisch

Ces derniers mois, nous avons reçu de nombreuses demandes (voir notre livre d'or) de la part de personnes récemment installées dans le Médoc ; celles-ci aimeraient savoir comment obtenir des informations qui pourraient les aider à se familiariser avec la biodiversité locale. Cela nous a fait réfléchir sur les possibilités que nous avons en tant que Médoc actif.

Nous avons d’abord lancé quelques invitations privées mais il nous est apparu clairement que cela ne devait pas devenir une habitude et nous avons réfléchi à des alternatives : comment aider concrètement ces personnes, pas seulement individuellement, mais plutôt avec quelque chose qu'elles peuvent utiliser de façon indépendante et rapide. Et en ce sens, qu'est-ce qui pourrait motiver des gens à se rencontrer ?

De telles considérations ne sont pas nouvelles pour nous. Il y a de nombreuses années, le groupe Se divertir en Médoc a déjà organisé une rencontre unique pour aider les nouveaux arrivants en Médoc. Nous avons tenté une autre action – voici aussi plusieurs années - avec l'Apéro des filles. Les femmes se sont réunies plusieurs fois à Saint-Vivien pour des discussions communes.

A notre connaissance, il existe des offres informelles et non contraignantes au Café polyglotte du CALM (Centre d'Animation Lesparre-Médoc). C'est là que se retrouvent les personnes qui s'intéressent d’abord aux langues étrangères. Mais bien sûr, on peut aussi y collecter des renseignements sur les associations locales et régionales et s’engager auprès d'elles en tant que bénévoles (nous-mêmes avons eu de très bonnes expériences grâce à elles, avons noué de nombreuses connaissances et scellé des amitiés).

Mais que faire si on n’est peu intéressé par l'apprentissage des langues dans un cadre officiel ? Et si on ne veut pas s’intégrer dans une vie associative avec toutes ses facettes agréables ou quelquefois difficiles ? Si, en tant que "nouveau venu" dans le Médoc, on souhaite s’immerger dans le pays et au sein de ses habitants, sans programme organisé ? Ou si on veut entrer en contact avec un réseau social ?

Pour communiquer, nous pouvons imaginer une « table commune » européenne avec pour fils conducteurs :

- des rencontres décontractées de gens extravertis pour faire connaissance (sans programme),
- des échanges d'expériences, que l'on a faites jusqu'à présent en arrivant ou en séjournant dans le Médoc,
- des questions sur le pays et ses habitants, auxquelles des invités pourraient répondre,
- l'élaboration et la planification d'activités conjointes,
- ...
et ce, par exemple, dans le cadre d'une boutique accueillante avec restauration, la Maison Artemis.

A date fixe (ou sur rendez-vous), vous pouvez vous retrouver dans des lieux centraux où vous pourrez prendre un verre et/ou une collation ensemble. Et pourquoi quelque chose d’européen ? Parce que le Médoc accueille depuis longtemps un grand nombre de personnes venues de toute l'Europe. Cela va certainement rester ainsi ou même s'intensifier. Cet état de fait va rendre le Médoc de plus en plus européen et nous voulons tenir compte de cet aspect dans notre proposition.

Est-ce que quelque chose de ce genre vous plairait ? Pourriez-vous imaginer y participer ou seriez-vous, vous-même, prêt à lancer quelque chose de semblable avec d'autres ?

Dans ce cas, écrivez-nous un e-mail et nous pouvons vous soutenir en publiant votre démarche, en utilisant nos contacts et nos informations.

Christian Büttner/Elke Schwichtenberg (Saint-Vivien), traduction : Odile Henneguelle